Accueil arrow Articles arrow Pôle culturel
Pôle culturel
L improbable terre d accueil dans "Traversées" de Mahmoud Ben Mahmoud Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 2
Cinéma
01-01-2009

Par Mehana Amrani

L’histoire que raconte "Traversées", le film du tunisien Mahmoud Ben Mahmoud, est aussi simple que l’absurde. Oui, parce que l’absurde est terrible dans sa simplicité même, dans son implacable banalité ! L’histoire est celle de deux immigrants, deux étrangers en fait puisqu’ils n’auront jamais ce statut d’immigrants, un Polonais et un Arabe qui, à partir de la ville belge d’Ostende, tentent de rejoindre, sur un traversier, la ville anglaise de Douvres. Arrivés au port, ils se voient, après un interrogatoire serré, refuser l’entrée en Angleterre. De retour en Belgique, ils sont également refoulés. Ils se retrouvent alors coincés dans le bateau qui devient ainsi leur espace de vie. Commence alors un autre temps, une autre perception de soi et des autres, de la vie, de l’existence, de la mort…


 
Premiere édition du Festival du Film Tunisien a Paris Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 4
Cinéma
01-01-2009

 Par Patricia Caille  Salle Festival

Du 13 au 15 mars 2008 s'est déroulé aux cinémas de la Clef et de l'Archipel à Paris, un petit festival étonnant, le premier "Festival du Film Tunisien". L'universitaire Patricia Caillé livre ici une analyse mettant en jeu les questions posées par son succès.

Se réclamant ouvert et fondé sur une programmation très éclectique rassemblant des classiques qui faisaient la part belle aux films de Nouri Bouzid, depuis Les Sabots en or produit en 1986 mais qui, malgré son retentissement national et international, n'est sorti presqu'oublié sur les écrans commerciaux français qu'en 1995, Poupées d'argile sorti très discrètement sur les écrans français en 2004 et son dernier film, Making off qui traite de la transformation d'un jeune danseur hip hop désoeuvré en Islamiste. Il ne manquait que Nouri Bouzid lui-même, retenu par un tournage loin de l'événement. Sa présence aurait sans doute contribué à replacer ce festival dans l'histoire d'un cinéma tunisien que, de ce côté de la Méditerranée, on a sans doute tendance à trop oublier.

 
"El Kotbia" de Nawfel Saheb-Ettabaa Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 2
Cinéma
01-01-2009

Par Emna Mrabet 

http://www.jeunestunisiens.com/upl/el_kotbia.gif

Parmi les «jeunes» films tunisiens réalisés ces dix dernières années, on peut retenir un titre El Kotbia et un nom Nawfel Saheb Ettabaa.
Ce film marque tant par sa finesse esthétique que par l’habileté scénaristique rendue par des acteurs aussi sincères que gracieux. Ici point de fioritures; tel un Bergman, le réalisateur condense des moments de vérité à travers la subtilité des silences; silence de la nuit qui enveloppe cette première «rencontre» entre Jamil et Aïcha d’une quinzaine d’années son aînée.

 
Le mal ?tre lycanthropique - "La Tendresse du Loup" de Jilani Saâdi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Cinéma
01-01-2009

Par Mériam Azizi

Depuis le succès de Khorma, son premier long qui a révélé au public tunisien, un acteur finalement libéré de la caractérisation stéréotypée des personnages du cinéma tunisien, incarné en la personne de Mohamed Grayâ, J.Saâdi s’est frayé une voie singulière en empruntant son univers filmique à la réalité des bas-fonds de la société. Cependant, dans les Enfers où nous plongent les images de Saâdi, les figures les plus démoniaques, font preuve d’humanité et d’humanisme lorsqu’il s’agit d’injustice subie à contre cœur et le romantisme existe contre et au gré de tout le monde.

 
Immigrés maghrébins, comment ça va ? "La Graine et le Mulet" d'Abdellatif Kechiche Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Cinéma
01-01-2009
Par Mériam Azizi 

Depuis son premier long métrage La Faute à Voltaire, le témoignage de Khechiche de la réalité maghrébine en France maintient sa promesse. L'aventure cinématographique de ce Kusturica franco-tunisien devient synonyme d'aventure humaine. De cette fusion naît toute la poésie de son esthétique filmique. Puiser dans le quotidien le plus trivial pour en extraire l'inestimable richesse du commun des mortels, engage plus qu'une implication du réalisateur, une attitude d'un observateur perspicace, en permanence, à l'affût du moindre détail. C'est ici que réside la magie du cinéma auquel Khechiche rend hommage.

 

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 Suivante > Fin >>

Résultats 19 - 27 sur 33
 

Nos Actions

Festival du Film Tunisien 	A Paris - édition 2011Festival du Film Tunisien A Paris - édition 2011
Du 25 au 27 novembre le Festival du Film Tunisien (FFT) revient après un...
Lire plus ...
Yallah Film Festival Yallah Film Festival
L'association Jeunes Tunisiens est partenaire du tout premier festival de co...
Lire plus ...
Sarkha - Nouveau cirque tunisien / du 17 Juin au 2 Juillet sur l'Ile Seguin - Boulogne Billancourt !Sarkha - Nouveau cirque tunisien / du 17 Juin au 2 Juillet sur l'Ile Seguin - Boulogne Billancourt !
L'association Jeunes Tunisiens, Balagan International et l'Ecole Nationa...
Lire plus ...
CONCERT CONCERT "LIBERTÉS" - 16 AVRIL 2011 AU DIVAN DU MONDE
FIN DES PRÉVENTES, VEUILLEZ VOUS PRÉSENTER DIRECTEMENT AU DIVAN DU...
Lire plus ...
Rejoindre Le groupe JeunesTunisiens sur Facebook

Pôle économique

"Le marché tunisien de l'assurance va connaître, dans les années à venir, un essor considérable". Ce pronostic, récemment formulé par un dirigeant de la Banque Mondiale, n'est pas la résultante d'une lecture de marc de café, mais s'appuie sur des arguments étayés.


Pôle culturel

Sur un mur de l’avenue de France, dans le centre de Tunis, des manifestants ont tagué : « Tunisie, démocratie, liberté, laïcité » et juste à côté : « Merci Facebook ». A l’autre bout de la ville, dans un café près du lac de Tunis, une trentaine de facebookeurs, blogueurs et autres twitteurs se sont donné rendez-vous. Moins de deux semaines après la chute de Ben Ali, ils sont venus pour créer une association contre les nouvelles formes de censure.

 

Pôle recherche

1. Assurance et innovation : la fin du prêt à porter

La révolution télématique annoncée il y a près de vingt ans par le rapport Minc s'est déjà réalisée. La combinaison de l'informatique et des télécommunications bouleverse les structures. Les biens n'ont plus de frontières et les usines même se délocalisent

Sites Partenaires

 Tunisie sur Seine  Festival du Film Tunisien à Paris   Festival du Film Tunisien El BlogThéâtre TunisienCinéma Tunisien