Accueil arrow Articles
Articles
"El Kotbia" de Nawfel Saheb-Ettabaa Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 2
Cinéma
01-01-2009

Par Emna Mrabet 

http://www.jeunestunisiens.com/upl/el_kotbia.gif

Parmi les «jeunes» films tunisiens réalisés ces dix dernières années, on peut retenir un titre El Kotbia et un nom Nawfel Saheb Ettabaa.
Ce film marque tant par sa finesse esthétique que par l’habileté scénaristique rendue par des acteurs aussi sincères que gracieux. Ici point de fioritures; tel un Bergman, le réalisateur condense des moments de vérité à travers la subtilité des silences; silence de la nuit qui enveloppe cette première «rencontre» entre Jamil et Aïcha d’une quinzaine d’années son aînée.

 
Le mal ?tre lycanthropique - "La Tendresse du Loup" de Jilani Saâdi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Cinéma
01-01-2009

Par Mériam Azizi

Depuis le succès de Khorma, son premier long qui a révélé au public tunisien, un acteur finalement libéré de la caractérisation stéréotypée des personnages du cinéma tunisien, incarné en la personne de Mohamed Grayâ, J.Saâdi s’est frayé une voie singulière en empruntant son univers filmique à la réalité des bas-fonds de la société. Cependant, dans les Enfers où nous plongent les images de Saâdi, les figures les plus démoniaques, font preuve d’humanité et d’humanisme lorsqu’il s’agit d’injustice subie à contre cœur et le romantisme existe contre et au gré de tout le monde.

 
Immigrés maghrébins, comment ça va ? "La Graine et le Mulet" d'Abdellatif Kechiche Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Cinéma
01-01-2009
Par Mériam Azizi 

Depuis son premier long métrage La Faute à Voltaire, le témoignage de Khechiche de la réalité maghrébine en France maintient sa promesse. L'aventure cinématographique de ce Kusturica franco-tunisien devient synonyme d'aventure humaine. De cette fusion naît toute la poésie de son esthétique filmique. Puiser dans le quotidien le plus trivial pour en extraire l'inestimable richesse du commun des mortels, engage plus qu'une implication du réalisateur, une attitude d'un observateur perspicace, en permanence, à l'affût du moindre détail. C'est ici que réside la magie du cinéma auquel Khechiche rend hommage.

 

 
L'urgence de la transcendance - "Bab'Aziz, Le Prince qui contemplaît son âme", de Nacer Khemir Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Cinéma
31-12-2008

Par Mériam Azizi

Les cinéphiles admirateurs du style cinématographique de Nacer Khemir reconnaîtront illico dans Bab'Aziz une continuité dans son écriture. Des Baliseurs du désert en passant par Le Collier perdu de la colombe, l'esthétique singulière du réalisateur ne fait que se confirmer. L'univers filmique de l'opus Khemirienne est inclassable, totalement étrangère à ce que le cinéma tunisien donne à voir. Il semble de toute évidence que Nacer Khemir, dont il est à signaler le profil de conteur, entretient un rapport autre aux formes filmiques ; un rapport où la fiction est mise sur un piédestal dans tout le sens de l'expression.
 
L'Introduction du chemin de fer en Tunisie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 8
Histoire
31-12-2008

Par Hamdi Raissi

chemin_de_fer_tunisie

Au XIXème siècle la Tunisie a vu la mise en place d’un certain nombre de réformes visant à  sa modernisation. Ces changements ont été initiés afin que la Régence suive l’essor des pays industrialisés. Ainsi Ahmed Ier Bey (1806-1855) tenta d’industrialiser le pays en établissant quelques fabriques (manufacture de draps à Tebourba, tannerie près de la M’hammedia, minoterie à Jdeida, poudrerie à El Jem…).  Son successeur Mohammed Bey (1811-1859) accorda le pacte fondamental en 1857 qui devait amener la proclamation de la première constitution du monde africain et arabe en 1861 par son successeur Sadok Bey (1813-1882).

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 Suivante > Fin >>

Résultats 28 - 36 sur 40
 

Nos Actions

Festival du Film Tunisien 	A Paris - édition 2011Festival du Film Tunisien A Paris - édition 2011
Du 25 au 27 novembre le Festival du Film Tunisien (FFT) revient après un...
Lire plus ...
Yallah Film Festival Yallah Film Festival
L'association Jeunes Tunisiens est partenaire du tout premier festival de co...
Lire plus ...
Sarkha - Nouveau cirque tunisien / du 17 Juin au 2 Juillet sur l'Ile Seguin - Boulogne Billancourt !Sarkha - Nouveau cirque tunisien / du 17 Juin au 2 Juillet sur l'Ile Seguin - Boulogne Billancourt !
L'association Jeunes Tunisiens, Balagan International et l'Ecole Nationa...
Lire plus ...
CONCERT CONCERT "LIBERTÉS" - 16 AVRIL 2011 AU DIVAN DU MONDE
FIN DES PRÉVENTES, VEUILLEZ VOUS PRÉSENTER DIRECTEMENT AU DIVAN DU...
Lire plus ...
Rejoindre Le groupe JeunesTunisiens sur Facebook

Pôle économique

"Le marché tunisien de l'assurance va connaître, dans les années à venir, un essor considérable". Ce pronostic, récemment formulé par un dirigeant de la Banque Mondiale, n'est pas la résultante d'une lecture de marc de café, mais s'appuie sur des arguments étayés.


Pôle culturel

Sur un mur de l’avenue de France, dans le centre de Tunis, des manifestants ont tagué : « Tunisie, démocratie, liberté, laïcité » et juste à côté : « Merci Facebook ». A l’autre bout de la ville, dans un café près du lac de Tunis, une trentaine de facebookeurs, blogueurs et autres twitteurs se sont donné rendez-vous. Moins de deux semaines après la chute de Ben Ali, ils sont venus pour créer une association contre les nouvelles formes de censure.

 

Pôle recherche

1. Assurance et innovation : la fin du prêt à porter

La révolution télématique annoncée il y a près de vingt ans par le rapport Minc s'est déjà réalisée. La combinaison de l'informatique et des télécommunications bouleverse les structures. Les biens n'ont plus de frontières et les usines même se délocalisent

Sites Partenaires

 Tunisie sur Seine  Festival du Film Tunisien à Paris   Festival du Film Tunisien El BlogThéâtre TunisienCinéma Tunisien